Loading...

La vie nocturne de Lucas en trottinette et tramway

Natif de Clermont-Ferrand, Lucas est aujourd’hui un jeune actif de 29 ans, embauché en tant que webmaster au sein d’une agence de communication. Sa vie professionnelle prend beaucoup de place dans son quotidien et, même s’il adore son job, Lucas conserve cependant une vie personnelle très active. Il adore sortir pour retrouver ses amis le soir et assiste régulièrement aux évènements festifs organisés à Clermont.

S’il a toujours pris sa voiture pour se déplacer jusque-là, il a récemment changé ses habitudes et il nous raconte aujourd’hui comment et pourquoi le tram fait désormais partie intégrante de son quotidien.

«  Depuis quelque mois, j’ai emménagé dans un nouvel appartement plus grand que mon précédent mais j’ai dû faire une concession sur la localisation. Avant j’habitais tout près de la place Delille alors que mon nouveau logement se situe à environ 15 minutes à pied de la station de tram « Hauts De Chanturgue ». Comme j’adore sortir et que je ne comptais pas arrêter de faire la fête sous prétexte que j’habitais plus loin, j’alternais entre : effectuer les trajets en voiture et me faire héberger chez des amis. Bon, comme je n’aime pas m’imposer, au final je prenais quasiment tout le temps ma voiture pour rester indépendant mais cela représente aussi de nombreuses contraintes… Parmi les plus évidentes : devoir systématiquement trouver une place pour me garer et me contraindre à compter mes verres pour ne pas dépasser la limite autorisée au volant.

Lors de l’afterwork spécial Effervescences qui a eu lieu début octobre, je savais que le parking de la Coopérative de Mai était utilisé pour les animations et j’avais vraiment envie de profiter de ma soirée sans me limiter alors j’ai décidé de tester le trajet en tram.  En me rendant jusqu’à la station la plus proche avec ma trottinette pliable, j’ai mis seulement 5 minutes (contre 15 minutes à pied), j’ai pris le tram jusqu’à 1er mai et j’ai pu accrocher ma trottinette juste devant la Coopé avec l’aide d’un petit cadenas. Pour le retour dans mon sens (direction Les Vergnes), le dernier tram est à 1h05. A partir de 21h, il y a un tram toutes les 30 minutes, ce qui est peu mais grâce à l’application T2C, j’ai pu jeter un coup d’œil aux horaires pour rejoindre l’arrêt pile au moment de son arrivée. Franchement, c’était juste parfait.

Du coup, j’ai adopté ce fonctionnement de plus en plus régulièrement pour mes sorties en ville le soir et même pour me rendre au travail car finalement

l’association trottinette/tram est plus écologique, plus économique, moins contraignante et tout aussi efficace que ma voiture !

Bon j’avoue, les jours de pluie, je perds mon courage et je reprends ma voiture mais le reste du temps je conserve ce nouveau fonctionnement ! »

By |2018-12-04T17:13:34+00:004 décembre 2018|Blog|0 Comments

Laissez un commentaire